QUE RECHERCHEZ-VOUS ?
0

La respiration buccale

J’ai récemment pu participer au congrès d’orthodontie pédiatrique de la SFOP et j’ai donc la chance de pouvoir vous parler de l’intervention de Morgane Warnier au sujet de la respiration buccale !

Les grandes lignes

Voici ce que j’en ai retenu de son intervention :

– la respiration peut être nasale, buccale, ou mixte : on alterne entre les 3 et on n’en n’utilise jamais qu’une seule (on cherche à observer la prédominance et la persistance de la respiration buccale)

– il est essentiel d’en parler afin de pouvoir dépister, diagnostiquer, puis traiter correctement la respiration buccale

– la prise en charge nécessite l’intervention d’une équipe pluridisciplinaire (orthodontiste, orthophoniste et ORL au minimum)

Que doit-on surveiller ?

Les questions à se poser sont les suivantes :

L’ enfant ronfle-t-il ?

Dort-il la bouche ouverte ?

A-t-il le nez bouché tous les jours ?

Bave-t-il la nuit ?

A-t-il le nez qui chatouille ?

On cherche aussi à observer des apnées du sommeil, des grincements de dents, des enfants qui ne mangent que des aliments mous, pas de viande …

Dépistage et prévention

Attention, Morgane Warnier rappelle que la respiration buccale peut avoir un impact POTENTIEL sur la mastication, la déglutition, et la morphologie.

Enfin, le dépistage est l’affaire de tous :

Toutes les personnes qui côtoient l’enfant (pros et parents) doivent être informés afin de garder l’oeil ouvert et alerter si besoin 😊