Auteur/autrice : Marie

Les défis de l’été

Cet été sur Instagram, les défis de l’été ont duré 45 jours pour vous accompagner du 15 juillet au 31 août !

C'est quoi ?

Les défis de l’été c’était 2 vidéos par jour pendant 1 mois et demi :

  • une vidéo défi le matin
  • une vidé debrief le soir 

Ces vidéos ont été divisées en 5 blocs :

  • 9 jours d’habituation sensorielle (une technique utilisée pour goûter un nouvel aliment)
  • 9 jours de défis sensoriels variés pour se désensibiliser en passant par le jeu
  • 9 jours d’habituation sensorielle (pour goûter un nouvel aliment)
  • 9 jours de défis sensoriels variés 
  • 9 jours d’habituation sensorielle (pour goûter un troisième aliment)

C'était bien ?

C’était super ! J’ai adoré passer cet été avec vous, on a pu échanger tous les jours, vos enfants ont bien progressé et vous m’avez envoyé plein de photos !

Par contre, vous m’avez fait le même retour à plusieurs reprises : les défis de l’été sont passés en story Instagram, c’est à dire que les vidéos duraient 24h puis disparaissaient !

Vous avez trouvé que c’était parfois difficile de garder le rythme et dommage de rater les vidéos certains jours quand vous n’étiez pas dispos… 

Et du coup... ?

Du coup j’ai cherché une solution… et les Ateliers Parent Equipé sont nés !

Dès le 29 septembre 2021, vous pourrez retrouver ces ateliers sur la boutique du site Parent Equipé. 

Le but: vous donner accès à des ateliers sous forme de vidéos en illimité pour que vous ayez le temps de les faire (et même de les refaire si besoin)!

Et comme j’ai voulu personnaliser ces ateliers au maximum, les Ateliers Parent Equipé ce n’est pas que des vidéos activités mais un pack complet avec :

  • 5 vidéos bonus (“trouver une orthophoniste”, “comprendre le chainage alimentaire”, “21 essais pour tout aimer”…) 
  • un document support PDF à imprimer 
  • un groupe privé sur lequel je serai présente pour répondre à vos questions 

La cohérence cardiaque

Les enfants présentant un trouble de l’oralité alimentaire sont souvent des enfants angoissés. Pour les aider, il existe de nombreuses solutions.

Parmi elles : la cohérence cardiaque.

C'est quoi ?

La cohérence cardiaque c’est :

facile

rapide

gratuit

– … et très efficace !

A quoi ça sert ?

Grâce au contrôle de la respiration, la cohérence cardiaque permet une diminution du stress et de l’anxiété, mais aussi une meilleure gestion des émotions.

Comment on fait ?

Pour pratiquer la cohérence cardiaque on applique la technique 365:

3 fois par jour

– on respire 6 fois par minute

– pendant 5 minutes

Ça a l’air compliqué comme ça, mais en fait beaucoup d’applications gratuites vous donnent un support visuel pour respirer en même temps qu’un objet qui monte et qui descend, tout simplement !

N’importe qui peut y arriver et y avoir accès très facilement, même les enfants !

Alors, ça vous tente?

 

 

Flip-Flap : vêtements à faible impact sensoriel

« Ça gratte, c’est trop serré, ça pique… »

Quand j’étais petite ma maman ne savait plus comment m’habiller. Même en passant sa main sur le vêtement pour vérifier, des tissus qui lui paraissaient tout à fait doux et confortables ne trouvaient pas grâce à mes yeux !

Elle a fini par ne plus acheter de vêtements sans moi, accepter son triste sort de maman de 3 enfants débordée avec un travail à plein temps, et coupait consciencieusement les étiquettes de chaque nouveau vêtement. Pas simple… et en plus ça fait des trous !

Que faire ?

La marque Flip-flap créé et propose des vêtements à faible impact sensoriel !

Ils sont :

–  réversibles (pour gagner en autonomie, et changer de couleur quand on le souhaite)

– enfilables dans tous les sens (pas de devant, pas de derrière… pas de problèmes !)

– conçus avec les tissus Armor-Lux : doux et résistants

– mais surtout sans coutures et avec une étiquette détachable (posée à la main), pour réduire la gêne liée à l’hypersensibilité !!

Mais encore... ?

Chaque vêtement est 100% made in France, fait à la main et à la demande, dans les usines Armor-lux. Chaque pièce est donc aussi unique que son futur propriétaire !

Il y en a pour tous les âges, toutes les tailles, et l’esthétique du vêtement est mise au premier plan par Anthony, le styliste passionné à l’origine de ce projet.

Hypersensibilité tactile, autisme, malvoyance, handicap… enfin de beaux vêtements destinés à un public trop souvent invisible !

C'est où ?

Je vous mets le lien du site juste ici, en espérant que cette chouette découverte vous plaira autant qu’à moi : http://flip-flap.fr

Le port du masque chez l’enfant

Comme vous l’avez sûrement remarqué, il est désormais d’usage de porter le masque chirurgical pour protéger les autres pendant la pandémie actuelle…

Après plusieurs mois, nous avons maintenant l’habitude de le porter plusieurs heures par jour, parfois même toute la journée selon notre emploi du temps !

Et ces derniers temps, j’ai réalisé avec horreur que quand je porte le masque… je me mets à respirer par la bouche sans même m’en rendre compte !!

C'est quoi le problème ?

Alors vous allez me dire “mais qu’est-ce qu’elles ont toutes ces orthophonistes avec leur respiration par le nez?”

– quand on respire par la bouche, la position de la langue est différente (on dit qu’elle est en position “basse”)

– en principe, c’est la langue qui permet d’élargir les maxillaires, d’ouvrir les voies respiratoires nasales, mais aussi qui influence la forme des pommettes et des yeux

– si la langue est à sa place et que la bouche est fermée, les dents grandissent correctement et tout se passe bien

– si la bouche reste ouverte, la langue ne peut pas remplir son rôle, le maxillaire ne s’ouvre pas, les dents n’ont pas de place, et l’enfant va avoir de grosses amygdales

– l’enfant va développer des troubles du sommeil, et par la suite il sera plus susceptible de développer d’autres pathologies à l’âge adulte

Que faire ?

En tant qu’adulte, je peux faire attention et penser régulièrement à respirer par le nez. Mais les enfants n’ont pas ce réflexe… Et je m’inquiète de l’impact que cette mesure sanitaire, pourtant indispensable, pourrait avoir sur la respiration des plus jeunes.

N’hésitez pas à leur aménager des petites pauses pour qu’ils puissent enlever le masque (dans la voiture entre deux magasins par exemple) et surtout, rappelez leur régulièrement de respirer par le nez quand ils portent le masque s’ils en sont capables !

Pour aller plus loin...

Pour celles et ceux qui souhaitent avoir plus d’informations sur l’impact de la respiration buccale, je vous conseille cette excellente explication du Dr Nouwen qui est courte, simple, et très claire :

Les freins restrictifs buccaux

C'est quoi ?

Le frein de langue est une structure musculaire et membraneuse située sous la langue: vous pouvez l’apercevoir lorsque la bouche est ouverte et que la langue est levée.

On en parle moins souvent, mais il existe aussi d’autres freins comme les freins de lèvres (supérieurs et inférieurs).

Dans le passé, les freins de langue étaient systématiquement coupés à la naissance, mais ce n’est plus le cas désormais. De fait, certains freins restrictifs passent inaperçus et finissent par poser problème…

Quels sont les risques ?

Un frein de langue restrictif peut avoir un impact important sur:

l’alimentation (à la fois au niveau sensoriel et moteur)
– le développement des structures orales (et la formation du palais notamment)
– la respiration (favorisation de la respiration buccale)
– la posture (entraînement de douleurs dans le dos et la nuque par exemple)
– etc.!

Que faire ?

Sachez qu’il est possible de couper un frein de langue restrictif lors d’une opération simple et rapide, auprès d’un ORL spécialisé.

Si vous avez l’impression que votre enfant ne peut pas lever la langue facilement, qu’il a du mal à la déplacer sur les côtés, qu’il mâche lentement et de manière peu efficace, qu’il avale tout rond, ou qu’il semble sucer les aliments plutôt que les croquer, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel !

Un médecin, un(e) orthophoniste, un(e) ostéopathe formé(e)s sur le sujet sauront vous informer et vous aiguiller pour trouver les meilleures solutions pour votre enfant.

Attention !

Il n’est pas toujours nécessaire d’intervenir sur un frein court !

Si le frein n’est pas restrictif fonctionnellement et que l’enfant ou l’adulte n’est pas gêné, on évite de lui faire subir cette intervention (qui reste un geste chirurgical) « au cas où » !

Prenez le temps de trouver un professionnel en qui vous avez confiance pour lui demander son avis et pour qu’il vous aide à faire un choix éclairé

Le protocole de Wilbarger

Les enfants avec un trouble de l’oralité alimentaire présentent souvent des particularités sensorielles.

On pense toujours en priorité à l’hypersensibilité tactile, bien qu’il y ait d’autres manifestations possibles de ces difficultés. En pratique, on retrouve souvent des enfants qui ont du mal à toucher certaines textures, refusent de marcher pieds nus dans l’herbe ou dans le sable, sont gênés par les coutures et les étiquettes des vêtements…

C'est quoi ?

Le protocole de Wilbarger ou Technique de Proprioception et de Pression Profonde (TPPP) est une technique de désensibilisation utilisée dans le but de diminuer l’inconfort lié au toucher pour ces enfants.

Comment on fait ?

Pour cela on utilise une brosse de type chirurgicale pour brosser les bras, les jambes et le dos de l’enfant en profondeur.

Il est important d’appuyer bien fort (ça ne fait pas mal car le brosse est très douce), sinon on perd les bénéfices de l’exercice et c’est en plus très difficile à supporter pour l’enfant hypersensible. D’ailleurs quand on pratique le geste correctement, en général ils en redemandent et tendent à nouveau le bras.

A quelle fréquence ?

Il est recommandé de pratiquer ces stimulations 5 fois par jour pendant 2 à 3 minutes. Je me permets cependant d’ajouter une nuance et de rappeler le maître mot : bienveillance avec soi-même ! Si on n’atteint pas les 5 fois par jours tous les jours, c’est ok : vous faites de votre mieux et c’est déjà très bien ! 

Vous trouverez facilement des vidéos explicatives sur internet (que je ne partage pas ici pour la simple raison qu’elles ne n’appartiennent pas ) mais aussi une super plaquette explicative sur le blog HopToys.

Attention !

Notez bien qu’à ce jour aucune étude scientifique ne démontre l’efficacité de cette technique. Bien entendu, ce n’est pas une technique dangereuse et elle ne présente aucun risque pour votre enfant, mais il était important pour moi de vous en informer malgré tout.

Personnellement, je l’utilise et le propose souvent car même si cela n’est pas scientifiquement validé, j’observe comme de nombreuses personnes de belles améliorations au niveau du toucher lorsque les enfants bénéficient de ces massages réguliers.


Rejoignez la communauté des parents équipés et découvrez comment vous pouvez aider votre enfant !

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la boutique