Auteur/autrice : Marie

Le reflux gastro-œsophagien (RGO)

 

C’est quoi ?

 

Le reflux gastro-œsophagien est souvent connu sous le nom de RGO ou tout simplement reflux.

Normalement, ce qu’on avale passe de la bouche à l’œsophage, puis va jusqu’à l’estomac… et doit y rester!

On parle de RGO quand il y a une remontée involontaire du contenu de l’estomac dans l’œsophage.

L’estomac contient de l’acide, ce qui provoque des douleurs importantes : on se retrouve avec des bébés qui pleurent beaucoup, parfois des heures durant !

Récemment une maman me confiait que son bébé pouvait pleurer plus de 10h non-stop, car rien ne soulageait son inconfort et sa douleur…

 

Quels sont les risques ? 

 

Le RGO a de nombreuses conséquences et peut même être à l’origine du trouble de l’oralité alimentaire.

Il est normal que votre bébé régurgite. Mais l’apparition de douleurs, de pleurs inexpliqués ou de troubles du sommeil par exemple doivent vous alerter. N’hésitez pas à en parler à votre médecin !

 

Que faire ? 

 

Dans le cas d’un RGO, votre médecin pourra vous proposer un traitement, un lait spécial pour les plus jeunes, mais aussi des adaptations pratiques au quotidien comme la mise en place d’une position semi allongée adéquate pendant la nuit et les siestes.

Le protocole de Wilbarger

Les enfants avec un trouble de l’oralité alimentaire présentent souvent des particularités sensorielles.

On pense toujours en priorité à l’hypersensibilité tactile, bien qu’il y ait d’autres manifestations possibles de ces difficultés. En pratique, on retrouve souvent des enfants qui ont du mal à toucher certaines textures, refusent de marcher pieds nus dans l’herbe ou dans le sable, sont gênés par les coutures et les étiquettes des vêtements…

C’est quoi ? 

Le protocole de Wilbarger ou Technique de Proprioception et de Pression Profonde (TPPP) est une technique de désensibilisation utilisée dans le but de diminuer l’inconfort lié au toucher pour ces enfants.

Comment on fait ?

Pour cela on utilise une brosse de type chirurgicale pour brosser les bras, les jambes et le dos de l’enfant en profondeur. Il est important d’appuyer bien fort (ça ne fait pas mal car le brosse est très douce), sinon on perd les bénéfices de l’exercice et c’est en plus très difficile à supporter pour l’enfant hypersensible. D’ailleurs quand on pratique le geste correctement, en général ils en redemandent et tendent à nouveau le bras.

A quelle fréquence ? 

Il est recommandé de pratiquer ces stimulations 5 fois par jour pendant 2 à 3 minutes. Je me permets cependant d’ajouter une nuance et de rappeler le maître mot : bienveillance avec soi-même ! Si on n’atteint pas les 5 fois par jours tous les jours, c’est ok : vous faites de votre mieux et c’est déjà très bien ! 

Vous trouverez facilement des vidéos explicatives sur internet (que je ne partage pas ici pour la simple raison qu’elles ne n’appartiennent pas ) mais aussi une super plaquette explicative sur le blog HopToys.

Attention ! 

Notez bien qu’à ce jour aucune étude scientifique ne démontre l’efficacité de cette technique. Bien entendu, ce n’est pas une technique dangereuse et elle ne présente aucun risque pour votre enfant, mais il était important pour moi de vous en informer malgré tout.

Personnellement, je l’utilise et le propose souvent car même si cela n’est pas scientifiquement validé, j’observe comme de nombreuses personnes de belles améliorations au niveau du toucher lorsque les enfants bénéficient de ces massages réguliers.


Rejoignez la communauté des parents équipés et découvrez comment vous pouvez aider votre enfant !

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la boutique